Notre église (association cultuelle – loi 1905 ) s’inscrit dans le courant protestant évangélique issue de la Réforme Protestante du XVIème siècle et fait partie du Réseau FEF, l’une des principales composantes du paysage évangélique français assemblées dans le CNEF.

Cette église locale ne reconnait qu’un seul livre faisant autorité en matière de foi  : la Bible, parole inspirée de Dieu. C’est un lieu d’accueil et d’écoute pleinement intégré à la vie du quartier où elle se trouve.

Faire découvrir l’amour de Dieu, voilà lavocation de l’église.

Vous pouvez trouver notre confession de foi plus détaillée ici.


Qu’est-ce qu’une église chrétienne ?

Une église chrétienne n’est ni un bâtiment ni une tradition ni une organisation.
À vrai dire, une église chrétienne n’est pas du tout une institution humaine.
L’Église chrétienne est le Royaume de Jésus-Christ sur la terre.
Une église est composée d’hommes, femmes et enfants qui adorent,
aiment, servent, honorent Jésus-Christ et lui obéissent avec joie.

Qu’est-ce qu’une église évangélique ?

Une église est évangélique lorsqu’elle croit que la Bible non seulement contient la Parole de Dieu, mais qu’elle est en elle-même le message parfait, pertinent et éternel de Dieu à toute l’humanité. L’Apôtre Paul a écrit à son ami et collègue Timothée « Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre » (2 Timothée 3 :16 )

Nous croyons donc trois choses à propos de la Bible :

  • La Bible est parfaite. Elle ne contient ni erreur ni contradiction. Bien qu’elle fût rédigée pendant plusieurs siècles, par beaucoup de personnes différentes, dans beaucoup de lieux différents, chaque partie de la Bible est en accord avec le tout. Par exemple, la venue de Jésus à Bethléem, où il est né d’une vierge, a été prédite par Esaïe et Malachie des centaines d’années à l’avance. Tous les détails de leurs prophéties se sont réalisés.
  • La Bible est suffisante. Parce qu’elle est le message de Dieu aux hommes, et que Dieu sait tout, il n’y a rien à y ajouter. Elle contient tout ce que nous devons savoir pour nous conduire à Dieu, pour recevoir le pardon de nos péchés et pour nous assurer une place dans le royaume éternel de notre Seigneur Jésus-Christ.
  • La Bible est la puissance de Dieu pour sauver. Dieu a choisi d’amener à la conversion les hommes et femmes par la prédication de sa parole, la Bible. Paul écrit « Car je n’ai point honte de l’Évangile: c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit… » (Romains 1:16). Seul le message de la Bible peut changer notre cœur afin que nous puissions comprendre et répondre à l’appel de Dieu. C’est pour cette raison que nous annonçons ce message plusieurs fois par semaine dans l’église, en plein air, de porte-à-porte et lors de réunions spéciales, autant que cela nous est possible.

Qu’est-ce qu’une église réformée ?

Non seulement nous sommes une église chrétienne et évangélique, mais nous sommes aussi une église réformée. Cela signifie que nous continuons à défendre et à proclamer les vérités pour lesquelles nos ancêtres protestants ont vécu et donné leur vie. Pour leur foi plusieurs ont péri au bûcher ! Nous voulons garder ces mêmes vérités aussi fermement qu’eux.

Quelles sont ces vérités ?

Par-dessus tout, ils croyaient que la Bible devrait être leur guide pour tout ce qui concerne la foi et la conduite de leur vie. Par l’étude de la Bible, ils ont découvert les cinq grandes doctrines suivantes :

  • Nous devons être sauvés. Tout être humain est né avec un cœur enclin au mal et il vit dans un monde rempli de péchés. Pécher c’est refuser d’accepter Dieu comme le Seigneur et Maître de ma vie. La Bible enseigne que Dieu, qui est au suprême degré pur, admirable et parfait, hait le péché et toutes ses conséquences (égoïsme, haine, orgueil, fornication, méchanceté, vol, mensonge, tromperie, meurtre, envie, cupidité, ivrognerie et ainsi de suite). Un jour Dieu nous demandera tous de rendre compte et, si nous ne sommes pas sauvés, il nous punira pour l’éternité.
  • Nous devons être sauvés par la grâce seule. Les réformateurs ont compris que la Bible enseigne que personne ne sera jamais assez juste pour mériter une place dans le royaume de Dieu. Parce que Dieu veut protéger la pureté parfaite de son sanctuaire. Rien qui ne soit absolument parfait ne peut s’approcher de lui. Si donc nous voulons être sauvés, il faut que ce soit par l’œuvre de Dieu en notre faveur – une action imméritée. C’est ce que la Bible appelle la grâce – la faveur et la bonté de Dieu accordées à ceux qui ne les méritent pas.
  • Nous devons être sauvés par la foi seule. La méthode employée par Dieu pour sauver des pécheurs par grâce a été d’envoyer son Fils unique dans le monde afin de vivre une vie parfaite (méritant ainsi la vie éternelle), puis il a offert sa vie en sacrifice sur la croix (mourant ainsi à la place de son peuple). Il est mort de la mort que nous méritions afin que nous puissions hériter de la vie que nous ne méritions pas ! Mais comment pouvons-nous obtenir cette vie ? Uniquement par la foi entièrement en lui ; en croyant de tout notre cœur et de toute notre pensée que Jésus seul peut pardonner tous nos péchés et nous rendre agréables à Dieu. La Bible appelle cette conviction et cette confiance la foi. Sans cette foi personne ne peut être sauvé.
  • Nous devons être sauvés en Christ seul. Si nous mettons notre confiance — même en partie — en quelqu’un ou quelque chose d’autre, nous ne pouvons être sauvés. Nous ne devons pas mettre notre confiance dans une église, ou un ministre religieux, ou les saints ; et surtout pas en nous-mêmes et nos bonnes œuvres. Seul Jésus-Christ peut nous sauver ; nous devons mettre toute notre confiance en lui.
  • Nous devons être sauvés pour la gloire de Dieu seul. Dieu a créé toute chose pour la gloire de son propre nom. Tous ceux qui sont sauvés sont animés par un seul désir : vivre à l’honneur et la gloire de Dieu qui a fait tant pour eux. Le chrétien n’est pas dans l’église pour ce qu’il peut en tirer, mais afin de louer et de remercier Dieu.
  • Enfin, une église réformée sait qu’elle n’est pas encore parfaite. Nous sommes résolus à poursuivre la croissance, la transformation et la réformation jusqu’à ce que nous soyons agréables à Dieu en tout. Vu que cela n’est pas possible dans cette vie, nous savons que cette œuvre de réformation ne sera jamais terminée.